Avez-vous 19 ans ou plus?

(18 ans et plus en Alberta et 21 ans et plus au Québec)

Si vous êtes un patient inscrit auprès de Cannabis Médical de Pharmaprix mais que vous n’avez pas atteint l’âge légal dans votre province, cliquez ici

Comment obtenir votre document médical
Centre d'assistance

Section d'apprentissage

Guide du débutant sur le cannabis

Découvrez le cannabis médical, son fonctionnement et ce qu'il peut faire pour vous.


Ă€ propos du cannabis



Qu'est-ce que le cannabis?

Le terme « cannabis » couvre une gamme de produits médicinaux et récréatifs fabriqués à partir de la plante Cannabis sativa. Bien qu’il ait plusieurs noms différents (p. ex., marijuana, pot), la communauté médicale préfère le terme « cannabis ».

Le cannabis est cultivé jusqu’à ce qu’il produise une grappe serrée de bourgeons floraux renfermant la plupart des composés thérapeutiques de la plante. Ces fleurs sont ensuite récoltées et transformées en produits de consommation : fleurs séchées, huiles, capsules ou gélules, produits comestibles, concentrés (p. ex., hasch) et médicaments topiques.

Plus de 600 composés chimiques ont été trouvés dans le cannabis. On peut classer ces composés en trois grandes catégories : les cannabinoïdes majeurs, les cannabinoïdes mineurs et les terpènes.

Comme la plupart des plantes, le cannabis peut être hybridé afin qu’il exprime des caractéristiques particulières et pour réduire certains traits indésirables (pensez aux variétés de pommes offertes à l’épicerie). C’est pourquoi il y a tant de produits de cannabis parmi lesquels choisir : chacun possède son profil unique de composés pouvant convenir ou non à vos objectifs de traitement médical.

Les produits de cannabis peuvent être inhalés, ingérés ou appliqués sur la peau.

Le cannabis médical est-il différent du cannabis récréatif?

Le cannabis médical – ou plus précisément, le cannabis ayant été prescrit (ou « autorisé ») à un patient par médecin ou une infirmière praticienne – provient de la même plante que le cannabis récréatif, soit Cannabis sativa. Certains producteurs autorisés au Canada fabriquent des produits de cannabis uniquement pour le marché médical, tandis que d’autres fabriquent des produits récréatifs et médicaux.

Le cannabis thérapeutique autorisé n’est pas nécessairement plus concentré, ou « puissant », que celui utilisé à des fins récréatives, bien que cela puisse parfois être le cas. Comme pour tout autre médicament, ce que le professionnel de la santé prescrit pour des problèmes de santé précis dépend des besoins de chaque patient. Et, comme tout autre médicament, une ordonnance de cannabis (habituellement appelée « autorisation ») ne doit pas être partagée avec d’autres personnes.

Le cannabis médical se conforme aux règlements fédéraux, qui respectent des normes sévères de qualité et de sécurité, et des tests rigoureux sur les concentrations de cannabinoïdes (tétrahydrocannabinol [THC] et cannabidiol [CBD]), ainsi que des tests sur les pesticides, les métaux lourds et les microbes comme la moisissure ou les bactéries. Le cannabis médical peut également être admissible à la prise en charge par un régime d’assurance ou à des prix de compassion.

Si vous avez des questions sur votre ordonnance de cannabis, consultez votre professionnel de la santé ou notre équipe Cannabis médical de Shoppers Drug Mart(MC).

Utilisations du cannabis médical

Des études sur le cannabis médical sont en cours, révélant sa capacité à aider à prendre en charge les symptômes de divers problèmes de santé. Le cannabis médical est souvent prescrit aux patients souffrant de :

  • Douleur et inflammation

  • AnxiĂ©tĂ©

  • Troubles du sommeil

  • Perte d’appĂ©tit

  • NausĂ©es et vomissements

  • Épilepsie

  • Troubles gastro-intestinaux (p. ex., maladie de Crohn)

  • Migraines

  • Troubles de l’humeur

  • Troubles neurodĂ©gĂ©nĂ©ratifs (p. ex., sclĂ©rose en plaques; maladie de Parkinson)

  • SymptĂ´me de stress post-traumatique


Qu’est-ce que les cannabinoïdes?

Bien qu’il y ait plus de 100 cannabinoïdes dans la plante de cannabis, deux de ces composés sont présents en plus grande quantité : le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol). Des cannabinoïdes mineurs sont présents en quantités beaucoup plus petites, mais peuvent également contribuer aux effets que les patients recherchent pour la prise en charge de leurs symptômes, notamment le CBG (cannabigérol), le CBC (acide cannabichroménique), le CBN (cannabinol) et le THCV (acide tétrahydrocannabivarinique).

Le corps humain fabrique également ses propres cannabinoïdes, appelés endocannabinoïdes, qui aident les neurones à communiquer entre eux et à réguler le système nerveux. Deux de ces endocannabinoïdes, l’anandamide et le 2-arachidonoylglycérol (2-AG) miment la structure du THC et du CBD, respectivement.

L’effet des cannabinoïdes sur le corps humain est considérable, avec une prise en charge positive des symptômes de plusieurs conditions, allant des crises épileptiques aux troubles de l’humeur, en passant par le soulagement de la douleur. Nous savons maintenant qu’un vaste réseau de récepteurs cannabinoïdes est présent dans tout l’organisme : le système nerveux central, le système immunitaire et le système endocrinien, ainsi qu’à l’intérieur du cerveau, du cœur, des os, des yeux, des organes reproducteurs, du tube digestif et beaucoup d’autres endroits. Ce réseau de récepteurs est connu sous le nom de système endocannabinoïde.

Deux récepteurs cannabinoïdes, appelés CB1 et CB2, se trouvent dans tout l’organisme et se lient préférentiellement au THC et au CBD. Ces récepteurs agissent comme des verrous dont les cannabinoïdes sont les clés activant le système endocannabinoïde. Sous la supervision d’un professionnel de la santé, le bon équilibre de cannabinoïdes peut offrir des bienfaits répondant aux besoins uniques de votre organisme.




Ă€ propos du CBD



Qu'est-ce que le CBD?

Le CBD, ou cannabidiol, est l’un des deux principaux cannabinoïdes que l’on retrouve dans le cannabis (l’autre étant le THC). Le CBD n’est pas enivrant et ne provoque aucune sensation d’euphorie, bien qu’il ait un effet sur le cerveau. Le Cannabis sativa, et son cousin sans propriétés euphoriques, le chanvre industriel (qu’on utilise pour faire du papier, des textiles et des aliments, entre autres) contiennent du CBD et peuvent être utilisés pour fabriquer des produits à base de CBD.

La CBD fonctionnerait mieux dans l’organisme lorsqu’administré en association avec d’autres substances chimiques présentes dans le cannabis, comme le THC et les terpènes. Les scientifiques appellent ce phénomène l’« effet de l’entourage ».

Quels sont les bienfaits du CBD?

Lorsqu’ils sont activés par la CBD, les récepteurs spécialisés de l’organisme peuvent avoir une influence positive sur diverses conditions, comme l’inflammation, la réponse immunitaire et le bien-être général. Le CBD est utilisé pour traiter, entre autres :

  • L’anxiĂ©tĂ©

  • Les convulsions

  • L’inflammation

  • La dĂ©pression

  • Les migraines

  • La maladie intestinale inflammatoire

  • La douleur chronique

  • Les troubles du sommeil

Le CBD peut également contrer certains des effets indésirables négatifs du THC, comme l’anxiété et la paranoïa. Les patients qui ont eu une expérience négative avec THC par le passé doivent prendre des produits à haute teneur en CBD.

Est-il possible de prendre trop de CBD?

La trop grande consommation de cannabis s’appelle l’« empoisonnement par le cannabis ». Étant donné que le CBD n’est pas enivrant, les effets secondaires sont généralement minimes ou inexistants. Cependant, le CBD pourrait interagir avec d’autres médicaments. De plus, de nombreux produits à base CDB contiennent aussi une certaine quantité de THC, un cannabinoïde euphorisant, qui peut lui-même provoquer un éventail d’effets indésirables. Discutez-en avec un médecin ou un pharmacien formé sur le cannabis.

La prise de doses importantes de CBD pourrait ne pas augmenter la probabilité d’obtenir un résultat positif. Les produits de cannabis ont des propriétés biphasiques, ce qui signifie que de plus petites doses sont parfois plus bénéfiques que des doses plus fortes. Si vous pensez avoir pris trop de CBD, communiquez avec un membre de l’équipe Cannabis médical de Shoppers Drug Mart(MC).


Ă€ propos du THC



Qu’est-ce que le THC?

Le cannabis est souvent connu pour ses effets euphorisants, et la molécule qui cause cet effet est appelée THC, ou tétrahydocannabinol. Tout comme le CBD, le THC est un cannabinoïde important qui a de nombreuses applications bénéfiques. Le THC peut causer des effets désagréables chez certains patients, car il a un effet psychoactif sur la chimie du cerveau.

Quels sont les bienfaits du THC?

Le THC se lie aux récepteurs CB1 spécialisés qui sont surtout concentrés dans le cerveau et le système nerveux central. Ces récepteurs CB1 sont responsables des sentiments d’enivrement, et ils jouent également un rôle dans la régulation de la douleur, de l’inflammation, de l’humeur, du sommeil et de l’appétit. Fait intéressant, les récepteurs CB1 ont aussi des sites de liaison pour le CBD. Lorsqu’il est présent, le CBD peut rendre plus difficile la liaison du THC à ces récepteurs et réduire les effets indésirables psychoactifs.

Le THC est utilisé pour prendre en charge les symptômes associés aux conditions suivantes, entre autres :

  • L’anxiĂ©tĂ©

  • L’insomnie

  • Les spasmes musculaires

  • Les nausĂ©es

  • L’appĂ©tit

  • La douleur chronique


Est-il possible de prendre trop de THC?

Une consommation excessive de THC est appelée « empoisonnement par le cannabis » et peut être très désagréable pour les adultes. Chez les enfants, l’empoisonnement par le cannabis peut présenter un risque important pour la santé et nécessiter une hospitalisation. Bien qu’il ne soit pas connu comme étant fatal, une trop grande quantité de THC peut causer des douleurs thoraciques, une accélération du rythme cardiaque (tachycardie), des nausées ou des vomissements, des crises d’anxiété ou de panique graves, une respiration superficielle et des épisodes psychotiques.

Bien que l’expérience soit très désagréable, les symptômes d’une trop grande consommation de THC s’estomperont à mesure que le cannabinoïde sera éliminé par le corps. Cela dit, il peut s’écouler jusqu’à 24 heures avant que tous les effets ne se dissipent. Si vous pensez avoir pris trop de THC et que vous êtes préoccupé par votre état de santé, communiquez avec un membre de l’équipe Cannabis médical de Shoppers Drug Mart(MC) ou votre fournisseur de soins de santé.


Terpènes



À quoi servent les terpènes?

Tous les parfums et toutes les saveurs que l’on retrouve dans le cannabis, de l’odeur sucrée à celle rappelant la moufette, sont produits par des terpènes. Ces produits chimiques aromatiques sont fabriqués par la plupart des plantes afin de se protéger contre les maladies, les insectes et même d’autres plantes. Le cannabis produit plusieurs centaines de terpènes, dont certains en grande quantité comme le limonène (agrumes-aigre), le myrcène (musc-thym), le pinène (pin) et le linalol (lavande-floral), bien que l’ordre d’importance et les combinaisons des terpènes pour les différentes variétés de cannabis soient pratiquement infinies.

Différents types de terpènes peuvent avoir des effets différents sur le corps, allant de la sédation à la régulation de l’humeur (par exemple, comme un bain relaxant à la lavande ou une marche vivifiante dans une forêt de pin). On croit que les terpènes travaillent de concert avec les cannabinoïdes et d’autres molécules produites par le cannabis pour créer ce que les scientifiques appellent l’« effet de l’entourage », ce qui signifie que le cannabis est plus efficace lorsque tous ses composés sont intacts.


Ă€ propos des ordonnances de cannabis



Qui peut prescrire du cannabis?

Un document appelé « document médical » (semblable à une ordonnance) permet aux patients d’avoir accès à des produits de cannabis médical. Tout médecin ou infirmière praticienne qui est autorisé à pratiquer au Canada peut prescrire du cannabis en personne ou en ligne. Cannabis médical de Shoppers Drug Mart offre une option en ligne pratique, avec notre partenaire HelloMD, qui permet aux patients de se connecter virtuellement à un fournisseur de soins de santé pour obtenir cette autorisation, parfois en quelques minutes.

Quel âge faut-il avoir pour obtenir une ordonnance de cannabis médical?

En vertu de la Loi sur les cannabis, toute personne ayant obtenu l’autorisation de son praticien de la santé peut se procurer du cannabis médical. Il n’y a aucune restriction liée à l’âge pour se procurer du cannabis médical.


RequĂŞtes courantes sur le cannabis



Le cannabis cause-t-il des lésions cérébrales?

Les technologies modernes d’imagerie cérébrale ont prouvé que le cannabis ne cause aucun dommage au cerveau. Bien que les symptômes comme la perte de mémoire, la confusion et les pensées qui défilent puissent être un effet indésirable à court terme du THC, il ne s’agit pas d’une indication de lésions cérébrales. Ces effets peuvent être corrigés par un ajustement posologique, un changement de produit ou une pause dans le traitement.

Le cannabis cause-t-il une dépendance?

On estime qu’un petit pourcentage de la population (environ 1 personne sur 11) peut devenir dépendant au cannabis. Cependant, le risque de dépendance au cannabis est considéré comme inférieur au risque de dépendance à l’alcool, au tabac ou aux opiacés. Les signes d’une dépendance comprennent, sur une période de 12 mois, l’incapacité de s’acquitter de sa tâche au travail ou à l’école, l’abandon d’activités importantes, la consommation de quantités plus importantes sur une période plus longue que prévu, et l’incapacité à réduire sa consommation de cannabis.

Communiquez avec votre praticien de la santé ou avec un membre de l’équipe Cannabis médical de Shoppers Drug Mart(MC) si vous croyez présenter l’un ou plusieurs des effets négatifs énumérés.

Je ne veux pas fumer. Quelles sont mes options?

Il existe de nombreuses façons de consommer du cannabis sans fumer. Pour des effets immédiats similaires, des vaporisateurs portatifs ou de bureau vous permettent d’inhaler des fleurs de cannabis séchées sous forme de vapeur sans fumée. De manière similaire, les vaporisateurs-stylos utilisent du distillat ou du concentré de cannabis, qui est lui aussi inhalé sous forme de vapeur. Les deux options de vaporisateur ont une durée thérapeutique plus courte, soit de quatre à six heures, semblables à celle du cannabis à fumer.


Les huiles de cannabis, les capsules et les produits comestibles vous permettent de prendre le médicament par voie orale. L’ingestion de cannabis peut prendre une ou deux heures avant de faire effet, mais ses effets durent plus longtemps, soit jusqu’à 10 heures. Il est à noter que la plupart des empoisonnements accidentels de cannabis ont été causés par l’ingestion de cannabis sous forme solide ou liquide; il est facile de consommer plus de cannabis avant de ressentir toute la sensation de la première dose.

Les produits topiques (crèmes et lotions) appliqués sur la peau sont une autre façon de prendre du cannabis médical. Les produits topiques sont considérés comme non psychoactifs parce qu’ils ne sont pas métabolisés par le foie. De plus, le CBD traverse la barrière cutanée plus facilement que le THC. Les médicaments topiques sont généralement prescrits pour la prise en charge localisée de la douleur et de l’inflammation.

Quelle est la dose de cannabis la plus faible possible?

Les professionnels de la santé recommanderont généralement une très faible dose pour commencer, encourageant les patients à l’augmenter jusqu’à un niveau confortable qui convient à leurs besoins particuliers.

Dans le cas du cannabis inhalé, une seule inhalation d’une variété à faible teneur en THC 9 % ou moins de THC) est généralement considérée comme une faible dose. Attendre quatre heures avant de prendre une autre inhalation vous permettra de ressentir toute la sensation avant d’en prendre davantage.

Les huiles et les produits comestibles sont plus faciles à mesurer en termes de dosage. Une dose de 1 mg de THC est considérée comme très faible. Cela peut prendre jusqu’à deux heures avant de commencer à ressentir les effets, qui peuvent culminer après quatre heures. Attendez huit heures avant d’essayer d’en prendre plus.

Il peut être difficile de trouver la bonne dose de cannabis, c’est pourquoi notre équipe Cannabis médical de Shoppers Drug Mart🅪 est spécialement formée en cannabis médical. En tout temps et pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec nos professionnels qualifiés.


Comment le cannabis va-t-il m'affecter?



Le cannabis peut-il interagir avec d’autres médicaments?

Le cannabis peut interagir avec plusieurs autres médicaments et produits à base de plantes. Discutez avec votre praticien de la santé ou votre pharmacien formé sur le cannabis si vous prenez d’autres médicaments ou suppléments. Faites attention à ne pas prendre de cannabis avec tout ce qui peut provoquer de la somnolence, comme les somnifères, les analgésiques, les médicaments contre les allergies ou le rhume et certains médicaments contre les crises d’épilepsie. Le cannabis peut également interagir avec les inhibiteurs de l’acidité gastrique, certains médicaments pour le cœur, les antibiotiques et les antifongiques, certains antidépresseurs et les antirétroviraux utilisés pour traiter le VIH ou le sida.



Comment me sentirai-je si je prends du cannabis?

Chaque personne réagit un peu différemment au cannabis. Bien que le CBD soit considéré comme non enivrant, il peut avoir un effet calmant et relaxant. Les produits contenant du THC pourraient vous faire ressentir les symptômes suivants :

  • Euphorie

  • Relaxation

  • Tiraillements d’estomac

  • Somnolence

  • HilaritĂ© ou humeur bavarde

  • AnxiĂ©tĂ©

  • SĂ©cheresse buccale

  • NausĂ©es

  • Maux de tĂŞte

  • Confusion

  • ParanoĂŻa

Les patients commencent généralement par une très faible dose de cannabis, puis augmentent lentement la quantité jusqu’à ce qu’ils trouvent la dose qui convient le mieux à leur condition.

Puis-je continuer de fonctionner durant le jour après avoir consommé du cannabis?

Tant que vous ne savez pas comment votre ordonnance de cannabis vous affectera, vous devez éviter de prendre des décisions importantes ou de vous adonner à des activités exigeant coordination et vigilance. Ne conduisez pas. Contrairement à l’alcool, il n’y a pas de directives sur la quantité de cannabis à ne pas dépasser pour conduire de façon sécuritaire, ou sur le temps que vous devriez attendre avant de prendre le volant après avoir consommé du cannabis. Évitez également de faire conduire de la machinerie lourde.