Avez-vous 19 ans ou plus?

(18 ans et plus en Alberta et 21 ans et plus au Québec)

Si vous êtes un patient inscrit auprès de Cannabis Médical de Pharmaprix mais que vous n’avez pas atteint l’âge légal dans votre province, cliquez ici

Section d'apprentissage

Produits topiques et suppositoires Ă  base de cannabis : que peuvent-ils faire pour les patients?

Grâce à une recherche et un développement parmi les plus innovants du secteur, les topiques et les suppositoires à base de cannabis médical offrent aux patients des options à action rapide autres que l’inhalation et l’ingestion. Pourraient-ils vous convenir? 

Lorsque les patients choisissent des topiques et des suppositoires à base de cannabis médical formulés cliniquement, ils peuvent compter sur la cohérence entre les lots, l’absence de risque de contamination et une distribution uniforme des cannabinoïdes à chaque application. De plus, la recherche et la technologie qui entrent dans la composition des topiques et des suppositoires évoluent en permanence, ce qui signifie que de nouvelles formulations et de nouvelles façons de consommer du cannabis médical arrivent régulièrement sur le marché.

Les produits topiques comprennent aujourd’hui des crèmes, des gels, des timbres transdermiques et même des bâtonnets solides pour une application facile. Nouveaux sur le marché du cannabis médical, les suppositoires permettent aux patients de s’auto-administrer facilement du cannabis médical pour gérer les affections de la région pelvienne, ou comme moyen d’administrer des cannabinoïdes sans avoir à les inhaler ou à les ingérer.  




Que sont les formats topiques?

Les topiques à base de cannabis médical sont des produits riches en cannabinoïdes (CBD, THC, CBN, etc.) fabriqués expressément pour être appliqués à la surface de la peau. Les produits topiques peuvent être une excellente option pour les patients qui consomment du cannabis médical et qui ont besoin d’une thérapie cannabinoïde ciblée, par exemple pour les douleurs arthritiques. Les topiques transdermiques peuvent quant à eux permettre de faire passer le cannabis médical dans le sang sans l’inhaler ou l’ingérer. Ils sont aussi généralement un format d’entrée facile pour les personnes qui ne connaissent pas le cannabis, car le risque de surmédication est minime. 

Même si un produit topique contient du THC, il ne provoque généralement pas d’intoxication ou de sentiment d’« euphorie ». L’absorption par la peau permet d’éviter le métabolisme de premier passage par le foie, où la plupart du THC présent dans l’organisme est converti en sa forme la plus intoxicante, le 11-hydroxy-THC. Cela dit, une surveillance médicale est toujours recommandée pour les patients qui consomment du cannabis médical sous forme de topique, car le système de chacun réagit différemment au cannabis. Il est également possible que le cannabis médical sous forme de topique appliqué sur une peau abîmée ou mince entraîne des concentrations de THC plus élevées dans la circulation sanguine qu’une peau non abîmée ou moyenne, provoquant ainsi une certaine intoxication. 

Voici un examen plus approfondi des topiques de cannabis médical actuellement disponibles pour les patients : 


Crèmes, lotions et gels

Cette sous-catégorie de produits topiques à base de cannabis médical est la plus populaire, et ce pour une bonne raison : ces produits ont l’apparence, l’odeur et la sensation des crèmes ou lotions que vous utilisez déjà fréquemment à la maison (c’est-à-dire qu’ils ne sentent pas le cannabis!). Il n’y a généralement pas de courbe d’apprentissage pour les utiliser : il suffit de les appliquer sur la peau comme indiqué. De plus, ils peuvent être très agréables à utiliser : de nombreux topiques médicaux contiennent des ingrédients actifs qui ont un effet rafraîchissant pour aider à soulager la douleur, ou des agents hydratants riches qui aident à rendre la peau sèche ou irritée souple et saine. 

Fonctionnement des topiques : Les crèmes, les lotions et les gels sont utilisés sur une zone particulière du corps, agissant généralement en quelques minutes et pendant environ trois heures. Ces produits sont le plus souvent utilisés pour aider à prendre en charge : 

  • Les douleurs articulaires et musculaires

  • L’eczĂ©ma et le psoriasis

  • La douleur neuropathique chronique ou les dĂ©mangeaisons

  • L’acnĂ©

  • La peau sèche

  • Les lĂ©sions, y compris les lĂ©sions prĂ©cancĂ©reuses

Ce qu’il faut rechercher dans les crèmes, les lotions et les gels : Les topiques à base de cannabis médical sont optimisés pour la pénétration cutanée, ce qui signifie qu’ils ont subi des tests pour aider le médicament à dépasser les couches supérieures de la peau. Le problème est que ces couches épidermiques sont principalement constituées d’eau, et que les cannabinoïdes sont hydrophobes, ce qui signifie qu’ils ne se mélangent pas à l’eau. Voici quelques ingrédients qui aident les cannabinoïdes à dépasser la surface de la peau : 

  • Terpènes : Y compris le bisabolol, le menthol, le terpinĂ©ol (Ă©galement prĂ©sent dans la menthe poivrĂ©e et l’eucalyptus) qui aident Ă  rompre les liaisons entre cannabinoĂŻdes

  • Émollients (graisses) : Pour une distribution uniforme et pour aider Ă  stabiliser les cannabinoĂŻdes

Ce qu’il faut éviter : Certains ingrédients que l’on trouve couramment dans les lotions corporelles peuvent hydrater la peau, mais risquent de bloquer les cannabinoïdes dans le processus, à savoir l’huile minérale et le pétrolatum. Par ailleurs, si les parabènes pénètrent facilement dans la peau, ils sont également connus pour être des perturbateurs hormonaux et de nombreux consommateurs essaient généralement de les éviter. Les patients souffrant de sensibilités ou d’allergies doivent également éviter les fragrances chimiques ou les parfums qui pourraient irriter la peau. 

À base de THC, de CBD ou une formule 1:1? Bien qu’un prestataire de soins de santé puisse guider les patients qui consomment du cannabis médical sur la formule topique la plus adaptée à une condition particulière, il est généralement conseillé de commencer par une formule au CBD. À ce jour, il y a plus de publications sur les produits topiques à base de CBD, ce qui signifie que les professionnels de la santé ont une meilleure idée de leur fonctionnement et de ce qu’ils peuvent faire par rapport aux produits topiques à base de THC. 

Toutefois, l’adoption d’un produit équilibré en CBD et en THC peut aider à obtenir le résultat souhaité. Comme avec tout cannabis médical, commencez doucement, c’est-à-dire avec une petite quantité et augmentez progressivement une fois que vous en connaissez les effets. 

À quel point les produits topiques sont-ils puissants? Avec des cannabinoïdes répertoriés par centaines de milligrammes par emballage, il n’est pas si aisé de décoder une étiquette de produit topique. En règle générale, plus le nombre de milligrammes de cannabinoïdes par gramme de produit est élevé, plus celui-ci est puissant. Par exemple, 500 mg de CBD pour 50 g de crème sont plus puissants que 250 mg de CBD pour 50 g de crème.  

Suivez les instructions d’un professionnel de la santé sur la fréquence d’application de votre produit topique, car il n’existe pas de recommandations de dosage validées.


Timbres transdermiques

Tout comme un timbre de nicotine ou d’œstrogène, un timbre transdermique de cannabis médical est une bande adhésive médicamenteuse qui reste sur la peau, délivrant ainsi une libération régulière de médicament pendant une journée entière ou plus. 

Les timbres transdermiques peuvent aider à soulager un problème de santé localisé, comme des muscles douloureux, et ils constituent un moyen de faire passer le cannabis médical dans le sang pour une circulation plus large. En ce qui concerne l’intoxication par le THC, le contournement du métabolisme de premier passage par le foie signifie qu’un timbre transdermique contenant du THC n’aura pas le même effet intoxicant qu’un produit comestible ou qu’une inhalation de cannabis. Cependant, une intoxication de faible niveau pourrait tout de même se produire, car les effets du cannabis médical varient d’une personne à l’autre. Les patients devraient commencer à utiliser un timbre transdermique de manière responsable (p. ex., éviter de conduire), même avec des produits strictement à base de CBD pendant les premiers jours, jusqu’à ce qu’ils sachent comment leur corps réagit.  

Fonctionnement des timbres transdermiques : Ces topiques adhésifs peuvent être utilisés pour aider à gérer une série de problèmes de santé pouvant bénéficier du cannabis médical, qu’ils soient de courte durée ou chroniques. Un timbre transdermique est généralement placé dans un endroit peu visible, comme le haut du bras, la poitrine ou l’abdomen, ou tout endroit où la pilosité est minimale. Les patients doivent d’abord laver et sécher soigneusement la zone concernée, puis appliquer le côté adhésif (collant) du timbre sur la peau. 

Le délai d’action peut être relativement rapide, soit moins de 30 minutes, et peut durer 24 heures ou plus, selon le produit. Une fois le timbre retiré, pour quelque raison que ce soit, la libération de cannabinoïdes s’arrête et les effets peuvent se dissiper en moins de 30 minutes, selon le produit. L’avantage d’un timbre est qu’il offre une libération lente et régulière du médicament, qui n’est ni inhalé ni ingéré, ce qui peut être utile pour les patients gênés par l’inhalation ou ayant des problèmes digestifs, par exemple. 

Ce qu’il faut rechercher dans un timbre transdermique : Il est important que l’adhésif et les ingrédients non médicaux n’irritent pas votre peau. Lors de la première utilisation d’un timbre transdermique, les patients qui consomment du cannabis médical doivent vérifier le site cutané après quelques heures et fixer à nouveau le timbre avec du ruban adhésif médical au besoin. Les patients peuvent également déplacer le timbre pour trouver un endroit qui n’est pas aussi sensible qu’un autre site cutané.


Que sont les suppositoires à base de cannabis médical?

Il n’est pas rare d’être craintif relativement aux suppositoires, qui sont des médicaments sous forme solide destinés à être utilisés par voie vaginale ou rectale. 

Les suppositoires ont une longue histoire dans la médecine humaine, documentée dès l’Égypte ancienne où les médecins utilisaient des ingrédients comme le miel, les huiles et même le vin. À travers les époques, les suppositoires sont restés un format médical efficace et important qui agit généralement rapidement, évite le système digestif et peut traiter de manière unique un problème médical localisé, par exemple le rectum, l’utérus, le plancher pelvien ou n’importe où dans le bas-ventre. Les suppositoires sont le plus souvent relégués au rang de dernier recours, mais cela ne les rend pas moins efficaces ou utiles pour les patients. 

Fonctionnement des suppositoires à base de cannabis médical : Le rectum et l’utérus sont riches en vaisseaux sanguins. Lors de l’utilisation de suppositoires, le cannabis médical peut pénétrer directement dans le sang à travers les parois cellulaires, où il circule rapidement dans l’organisme. Les suppositoires évitent également le métabolisme de premier passage par le foie, ce qui signifie que le risque d’intoxication par le THC est généralement minime, bien que toujours possible pour certaines personnes. Les suppositoires agissent généralement en 15 minutes ou moins et pendant environ 12 heures. 

L’un des grands avantages des suppositoires pour les patients réside dans l’absorption des cannabinoïdes : environ 80 % du médicament est généralement absorbé par l’organisme. En comparaison, l’ingestion de cannabis apporte généralement environ 35 % de cannabinoïdes à l’organisme, et l’inhalation environ 15 %. 

Les suppositoires peuvent être utilisés pour aider à prendre en charge : 


  • La maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI)

  • Les hĂ©morroĂŻdes

  • Les douleurs menstruelles

  • L’endomĂ©triose

  • La dyspareunie (coĂŻt douloureux)

  • La vulvodynie (douleur chronique ou inconfort de la vulve)

  • La sĂ©cheresse vaginale

Les suppositoires peuvent également être une ressource pour les patients qui ne peuvent pas avaler, ainsi que pour les patients qui suivent des traitements contre le cancer ou qui sont en soins palliatifs. 

Ce qu’il faut rechercher dans un suppositoire : Les ingrédients porteurs des suppositoires, c’est-à-dire les huiles ou autres ingrédients qui contiennent le cannabis, pourraient potentiellement affecter le pH et la flore bactérienne du vagin. Les suppositoires formulés en clinique doivent, en vertu de la réglementation de Santé Canada, présenter des limites microbiennes afin d’éviter de modifier le pH vaginal. Les patientes doivent surveiller la santé de leur vagin en plus d’autres symptômes médicaux, ou rechercher des ingrédients porteurs qui n’altèrent pas la chimie vaginale. 

Comment utiliser un suppositoire : L’emballage contient des directives spécifiques à chaque produit. En général, il faut commencer par se laver soigneusement les mains et vider ses intestins en cas d’utilisation par voie rectale. Commencez soit par vous tenir debout avec un pied sur une surface surélevée, comme une chaise ou le bord de la baignoire, soit par vous allonger sur le côté avec une jambe légèrement repliée contre votre abdomen. À l’aide de votre doigt, insérez les suppositoires vaginaux à environ trois ou quatre pouces à l’intérieur du canal vaginal, à peu près au bout de votre doigt. Pour l’insertion rectale, poussez doucement le suppositoire d’environ un pouce, juste après le muscle sphincter interne. Il peut être utile d’humidifier les suppositoires avec de l’eau avant de les insérer. Suivez toutes les directives applicables au produit de suppositoire utilisé. 

Image reproduite avec l'aimable autorisation de Prairie Grass Inc.

Si vous pensez que les topiques et suppositoires à base de cannabis médical pourraient vous aider à gérer vos symptômes, nous sommes là pour vous aider. Vous pouvez devenir un patient de Cannabis médical de Shoppers sans frais, ce qui vous donne accès à nos pharmaciens de l’équipe du Centre d’assistance sur le cannabis ShoppersMD, qui peuvent vous conseiller sur le dosage, le titrage, les interactions médicamenteuses potentielles, la gestion des effets secondaires, l’utilisation appropriée du cannabis médical et toute autre question ou préoccupation.